Qui êtes-vous ?
qui êtes-vous ?

Et si le plus important était tout simplement “d’être” !

qui êtes-vous ?
qui êtes-vous ?

Une femme était dans le coma et se mourrait.
Elle eût soudain l’impression qu’on l’amenait au ciel et qu’elle se trouvait au lieu du jugement.

” Qui êtes-vous ?” demanda une voix.
“Je suis la femme du maire” Répondit-elle.

” Je ne vous ai pas demandé de qui vous êtes la femme, mais bien qui vous êtes.”
“Je suis la mère de quatre enfants.”

” Je ne vous ai pas demandé de qui vous êtes la mère, mais bien qui vous êtes.”
“Je suis maîtresse d’école.”

” Je ne vous ai pas demandé qu’elle est votre profession, mais bien qui vous êtes.”
Et cela continua ainsi, quelque fût sa réplique, elle ne sembla pas fournir de réponse satisfaisante à la question .

” Qui êtes-vous ?” “Je suis chrétienne.”

” Je ne vous ai pas demandé votre religion, j’ai demandé qui vous êtes.”
“Je suis celle qui est allée tous les jours à l’église et qui a toujours aidé les pauvres et les miséreux.”

” J’ai demandé non ce que vous avez fait, mais qui vous êtes.”

Elle a manifestement échoué à l’examen, puisqu’on l’a renvoyée sur terre.
Quand elle se remis de sa maladie, elle décida de découvrir qui elle était.
Et cela fit toute la différence.

Votre tâche consiste à être.
Pas à être quelqu’un, pas à n’être personne,
pas à être ceci ou cela et ainsi devenir conditionné,
mais juste à être.

 

Fermer le menu
Fermer le panneau